ENTENTE DES CLUBS DE FOOTBALL DU HAINAUT

  PROCES-VERBAL DE LA REUNION DU

GROUPE DE TRAVAIL DU LUNDI 9

  DECEMBRE   2013

 Sont présents :

Entente Carolorégienne

MM. DROMELET et STILLEMANT

 

 

 

 

Entente de la Wallonie Picarde

MM. BOURLET, BOUVEROUX et CARPENTIER

 

 

 

 

Entente de Mons et Extensions

MM. CRIQUELIERE, DI LIDDO, DUPONT et PHILIPPON

 

 

 

 

Entente du Centre

Madame HINAND et M. BOUDET

 

 

 

 

Clubs des divisions nationales

M. DUBOIS

 

 

 

 

Formation Provinciale du Hainaut

M. DARAS

 

 

 

 

Football Féminin  

M. LIEFOOGHE

 

 

 

 

Futsal

Néant

 

 

 

 

Instances officielles  

MM. DELFERIERE, MARCQ, HURTEUX et ROCHART

 

 

 

 

Direction

MM. MARCHAL, VANGUERSDAELE et AMAND

 

 

 

 

 Sont excusés :

MM. BOEL, DALLA BELLA, NEVEND et SACRE

 1.  Approbation du procès-verbal de la séance du Groupe de Travail du 4 novembre 2013.Ce procès-verbal est approuvé sans observations.

2.  Correspondances.
Le groupe de travail se penche sur une correspondance reçue de la CPE Luxembourg pour laquelle M. DELFERIERE déclare ne pas pouvoir marquer son accord sur plusieurs points y contenus.  Il s’étonne que les Présidents des Comités Provinciaux aient signé cette lettre.  M. DELFERIERE signale que la CPE Luxembourg mélange plusieurs problèmes.
Au sujet de la responsabilisation financière, il précise que le boni reste acquis à la fédération, car c’est prévu dans le règlement fédéral.
Au sujet des feuilles digitalisées, il dit que c’est vrai que cette nouveauté est « sur le dos » des petits clubs, mais ceux-ci y gagneront par après en matière d’affranchissement.
M. PHILIPPON ajoute que cette lettre contient des questions qui ont déjà été discutées tandis que M BOUVEROUX intervient en évoquant le refus de l’URBSFA d’intervenir pour que les petits clubs acquièrent des ordinateurs portables.
Le Président, M. MARCHAL signale qu’il a eu l’honneur d’assister à la réunion des clubs de la RECFWP et il apporte un rectificatif au sujet des défibrillateurs : en effet, pour être subsidiés, les clubs doivent détenir un défibrillateur, mais le règlement de l’ACFF ne l’impose pas.  M.DUBOIS répond que lors de la réunion avec M ANTOINE, il a été pourtant dit : « pas de défibrillateur, pas de compétitions ».
Au sujet des factures d’entretien, le Regional Manager signale que les clubs ont signé un contrat  et que c’est la raison pour laquelle ils reçoivent maintenant une facture d’un montant de 170,00 EUROS.  Il pense qu’il y a eu un manque de compréhension à ce sujet.

3.  Commission Nationale d’Etudes.

13-02. – Fusion de la Commission du Statut du Joueur avec la Commission Juridique.
Après plusieurs mises au point, le groupe de travail marque son accord sur les textes proposés.

13-17. – Licences des jeunes.
Le groupe de travail procède à l’examen de la proposition figurant à l’ordre du jour.  Plusieurs délégués estiment que le projet ne peut être applicable que pour les clubs néerlandophones et qu’il existera un autre projet pour les clubs francophones.  Suite à une question posée, il est signalé qu’en France, il n’y a pas de label, mais que les compétitions des jeunes se disputent à montées et descentes.  Les responsables précisent que le projet francophone sera tout à fait différent du projet néerlandophone, mais il est convenu de ne pas empiéter sur la façon de faire du côté néerlandophone.  M. DROMELET prétend que tous les clubs candidats à la licence ne seront pas en mesure d’inscrire toutes les équipes.  En ce qui concerne les 15 points de la réforme de la compétition, les clubs seront convoqués par la province dans le courant du mois de janvier 2014.  M. DUBOIS est d’avis qu’il suffit de demander aux clubs s’ils veulent le principe d’un label et il dit qu’il faudrait un label de qualité, mais de non de quantité.  A une question posée par le Président au sujet de la réunion avec Marc MARCHAL, il est convenu d’attendre la réunion des présidents des différents comités provinciaux.  Au sujet des textes, plusieurs délégués ajoutent qu’il suffit de supprimer le mot « ACFF » dans les textes présentés.

13-18. – Compétitions des jeunes à partir de la saison 2014-2015.
Ce point a été débattu avec le point précédent.

13-22. – Suppression de la Commission des Licences d’Appel.
Aucune observation n’est formulée de telle sorte que la CPE Hainaut marque son accord.

13-23. – Simplification de quelques actes administratifs.
Il convient de supprimer les mots « téléphone, téléfax et télégramme » à l’article 1603.

13-24. – Dettes fédérales.
Le groupe de travail marque son accord sur la proposition.

13-25. – Suppression de la Commission des Finances, de la Commission de Codification et de la Commission des Secrétaires.
Pour ce point également, le groupe de travail marque son accord.

13-26. – Terrain synthétique impraticable.
Malgré la question de savoir comment les instances authentifieront le document ad-hoc, le groupe de travail marque son accord sur la proposition en titre.

13-27. – Feuille de match.
Le groupe de travail marque son accord sur la proposition figurant à l’ordre du jour.  M. MARCQ signale que le règlement prévoit toujours que la présentation des cartes d’identité peut se faire jusqu’à la signature de la feuille par les personnes concernées alors que les feuilles digitales ne doivent plus être signées.  M. VANGUERSDAELE transmettra l’observation au Conseil de Rédaction du Règlement.

13-28. – Suspensions disciplinaires pour un nombre de matches et de date à date.
Il s’agit de supprimer l’article F1917 et le groupe de travail marque son accord.

13-29. – ACFF et VFV au sein des ligues du football amateur.
Aucune observation n’est formulée de telle sorte que le groupe de travail marque son accord.

13-30. – Entrée en vigueur des sanctions.
Aucune observation n’est formulée, si ce n’est le Secrétaire qui signale que la disposition est déjà prévue au point 21 du même article.

13-31. – Cartes fédérales.
Aucune observation n’est formulée.

4.  Affaires provinciales.
Le Président du CP Hainaut signale que les quarts de finale de la Coupe du Hainaut seront disputées le 22 décembre 2013 et les demi-finales, le 5 janvier 2014.
M. HURTEUX n’a rien de spécial à signaler concernant l’arbitrage si ce n’est une session à Tubize avec M. DE BLEECKERE ce samedi 14 décembre.
La question est posée de savoir si un soigneur ou un médecin doit être affilié à la fédération et affecté à un club.  Ce point sera examiné.
Une autre question afin de savoir si une équipe féminine de division 1 provinciale peut refuser la montée en division 3 nationale.    La question sera posée.

5. ACFF.
Au sujet de la lettre relative au local pour le contrôle du dopage, M. DROMELET signale que les responsables sont conscients de ce que les petits clubs ne sont pas équipés pour ce genre de choses.
Il signale également que le projet de règlement de la CFE est en cours d’élaboration.
Au sujet de la représentation du football féminin à la CFE, M. DROMELET signale que deux candidatures ont été introduites, à savoir celles de Madame Nathalie DESWEZ de la province de Hainaut et de M. GOOSSENS de la province du Brabant Wallon.

6.  Divers.
La prochaine réunion du groupe de travail de la CPE Hainaut aura lieu le mardi 7 janvier 2014 du fait que le lundi 6 dito se déroule le séminaire des arbitres à ATH.
La prochaine réunion de la CFE aura lieu le mercredi 8 janvier 2014 et la prochaine séance de la CNE, le lundi 13 janvier 2014.
Le 13 janvier,  aura également lieu  la réunion des clubs de la division 4 provinciale pour les feuilles digitales.

Facebook FootHainaut

Nos sponsors

Dernières modifications

Prochains évènements

Il n'y a aucun évènement