Le BRA encadre efficacement les arbitres fragilisés

Depuis sa création par le Conseil Provincial du Hainaut en 1996, le Service d'Appui psychologique aux intervenants (A.P.I.), a multiplié ses collaborations et élargi son secteur d'activités.

En effet, c'est sur l'initiative de Monsieur Bruno Boël, Président de la CPA Hainaut, que depuis plusieurs années, l'A.P.I. prend en charge les arbitres de football, victimes de voie de fait ou d'agression lors de l'exercice de leur passion qu'est l'arbitrage.

L'A.P.I., soumis au secret professionnel, n'a pas pour objet d'effectuer des thérapies mais d'organiser des débriefings psychologiques, des entretiens individuels, de créer un contact, une relation d'aide. Il peut ainsi aider les membres des services de sécurité, de secours et les arbitres de football à surmonter les évènements traumatogènes vécus lors de leurs activités professionnelles. Cet appui n'est pas limité dans le temps et pourra donc être maintenu autant que nécessaire. Ce service fonctionne 24 heures sur 24, et est entièrement gratuit.

L'aspect préventif n'est pas pour autant négligé puisque le service organise au sein de l'Académie de Police et du centre de formation des Membres des Services Incendie des séminaires de sensibilisation à la gestion du stress, la gestion de l'agressivité, la gestion des évènements traumatogènes ou tout autre thème à la demande. Il participe à de nouvelles recherches scientifiques, groupes de travail, congrès et est présent dans diverses associations nationales et internationales concernant le monde policier ou des services de secours.

Différents facteurs de stress peuvent survenir lors d'évènements traumatisants. Les répercussions peuvent être somatiques (troubles respiratoires, cardio-vasculaires, du système digestif, maux de tête, tremblements,..), psychologiques (anxiété, peur, troubles du sommeil, colère,..), cognitives (difficultés de concentration, perte de mémoire, pensées et/ou rêves récurrents,..), professionnelles (absentéisme, démotivation, irritabilité, heurts plus fréquents,..). Elles peuvent également modifier considérablement les relations familiales et sociales (augmentation des tensions, baisse d'intérêt pour les activités pratiquées auparavant,..). De même, d'autres répercussions comme une consommation accrue de tabac, de médicaments ou de drogue, d'alcool, une modification de l'appétit,.. peuvent encore se manifester.

Il est cependant important de savoir que ces signaux/symptômes sont des réactions normales face à une situation d'exception !

Il est tout à fait normal de ressentir de tels sentiments, pensées, comportements et réactions physiques durant quelques semaines. Cependant, ils ne peuvent pas perturber les activités quotidiennes.

Quelques signaux de stress :

·          SOMATIQUE :

 

-          troubles cardio-vasculaires

-          troubles du système digestif

-          troubles articulaires et musculaires

-             troubles respiratoires

-             maux de tête

-             tremblements, vertiges,  sueurs

·        PSYCHOLOGIQUE :

-          anxiété

-          peur

-          tristesse

-          sensibilité à la fatigue

-          troubles du sommeil

-          culpabilité

-          colère

·        COGNITIF

-          difficulté de concentration

-          perte de mémoire

-          confusion

-          pensées et/ou rêves récurrents

-          manque de jugement

-          déni

·        PROFESSIONNEL :

-          augmentation de l’absentéisme

-          démotivation

-          irritabilité

-          indifférence

-          impatience

-          diminution des préoccupations envers les problèmes d’autrui

-          heurts plus fréquents

-          sentiments d’insécurité

-          suractivité

·        RELATIONS FAMILIALES ET SOCIALES :

-          augmentation des tensions familiales

-          baisse d’intérêt pour les activités pratiquées auparavant

·    AUTRES REPERCUSSIONS :

-          consommation accrue du tabac

-          modification de l’appétit

-          consommation accrue d’alcool

 

Premiers conseils … que faire ?

·        Ne niez pas l’évènement …

·        Parlez-en à des personnes de confiance … ne vous isolez pas !

·        Détente (loisirs …), relaxation, repos ( ?).

·        Soignez votre sommeil, votre hygiène de vie.

·        Pratiquez une activité physique.

·        Ne prenez pas de décisions importantes concernant votre avenir.

·        Consultez votre médecin et l’API si nécessaire.

Les références de contact sont :

A.P.I.
Route d’Ath 25/35
7050 JURBISE
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Frédéric DAUBECHIES, Psychologue-responsable, directeur du service, O65/32.58.23 - GSM : 0477/56 12 19,
David NISOLLE, Assistant Social-Criminologue, O65/32.58.24 - GSM : 0478/41 23 85,
tous deux attachés techniques auprès de la CPA Hainaut.

Facebook FootHainaut

Nos sponsors