ENTENTE DES CLUBS DE FOOTBALL DU HAINAUT

        PROCES-VERBAL DE LA REUNION DU GROUPE DE TRAVAIL
DU 3 FEVRIER 2014

 

Entente Carolorégienne

MM. DROMELET  et STILLEMANT

Entente de la Wallonie Picarde

MM. BOURLET, BOUVEROUX et CARPENTIER

Entente de Mons et Extensions

MM. DI LIDDO, DUPONT et PHILIPPON

Entente du Centre

Madame HINAND et M. BOUDET

Clubs des divisions nationales

M. DUBOIS

Formation provinciale du Hainaut

M. DARAS

Football féminin

M. LIEFOOGHE

Futsal

Néant

Instances officielles

MM. DELFERIERE, MARCQ, HURTEUX et ROCHART

Direction

MM. MARCHAL, AMAND et VANGUERSDAELE

 

 Sont excusés : MM. BOEL, DALLA BELLA, NEVEND et SACRE

1.  Approbation du procès-verbal de la séance du mardi 7 janvier 2014.
Le susdit procès-verbal est approuvé sans aucune observation.

2.  Correspondances.
Néant.

3.  Cooptation au C.P. Hainaut.
La CPE Hainaut marque son accord pour introduire la candidature de Monsieur Alex DUPONT en qualité de membre du C.P. Hainaut en remplacement de M. Daniel CRIQUELIERE, démissionnaire.  En conséquence, elle demandera au Conseil d’Administration de l’ACFF de bien vouloir procéder à la cooptation du précité.

4.  Délégué de la CPE Hainaut à la CFE.Un appel aux candidatures sera lancé pour le remplacement de M. Daniel CRIQUELIERE aux réunions de la Commission Francophone d’Etudes.

5.  Conseil d’Administration de la CPE Hainaut.
L’Entente de Mons et Extensions est invité à présenter un membre effectif en remplacement de M. Daniel CRIQUELIERE et une assemblée générale extraordinaire sera vraisemblablement convoquée pour qu’un nouvel administrateur soit élu en remplacement du précité.  Le Conseil d’Administration sera alors invité à procéder au remplacement du précité en qualité de premier Vice-président de la CPE Hainaut.

6.  Ordre du jour de la séance de la Commission Nationale d’Etudes du lundi 10 février 2014.

Election d’un nouveau Président.
La CPE Hainaut prend acte du fait que quatre candidatures ont été introduites.

Procès-verbal de la séance du 16 décembre 2013.
Une observation a lieu en ce qui concerne l’article 334.21 au sein duquel il est indiqué « à condition qu’ils répondent aux critères pour le football interprovincial » et aussi à l’article 1303 où en regard des matches à 2 x 35 minutes, il y a lieu de lire « les seniors d’un certain âge alignés en réserves provinciales (vétérans) ».

12-01. – Révision du règlement fédéral.
Un accord de principe est trouvé sur le principe du nouveau règlement.  Toutefois, la CPE Hainaut demandera qu’à l’article 1711 qui traite du délai pour la réclamation pour inscription d’un joueur non qualifié soit maintenu à 30 jours calendrier au lieu de 14.

13-02. – Fusion de la Commission pour le Statut du Joueur et de la Commission Juridique.
Malgré une observation du Secrétaire en ce qui concerne l’article 245, l’assemblée marque son accord.

13-17. – Licences des jeunes.
Le projet n’étant pas terminé, ce point est reporté.

13-18. – Compétitions des jeunes à partir de 2014-2015.
Pour ce point également, le projet n’étant pas terminé, il est reporté.

13-24. – Dettes fédérales.
Aucune observation n’est formulée au sujet de la proposition et la CPE Hainaut marque dès lors son accord.

13-25. – Suppression de la Commission des Finances, de la Commission de Codification et de la Commission des Secrétaires.
Pour ce point également, les ententes régionales marquent leur accord et le point est dès lors approuvé par la CPE Hainaut.

13-26. – Terrain synthétique impraticable
Si la CPE Hainaut peut marquer son accord sur le projet des textes, la question se pose quant au document à présenter à l’arbitre.  Ce serait peut-être un document à faire valider par le Secrétaire Provincial.  Un délégué pense qu’il faudrait demander aux clubs qui disposent de terrains synthétiques de produire un document-type.

13-29. – ACFF et VFV au lieu des ligues du football amateur.
Plusieurs délégués font observer que la Proleague demande la suppression des termes « depuis un an » à l’article 206.12 et pensent qu’il faut demander le maintien de ces termes.  D’autre part, aux articles 208.13 et 210.12, il y a lieu de supprimer les termes « ou l’ACFF » étant donné que les membres faisant partie de l’ACFF et qui font partie d’une instance fédérale doivent être affectés à un club.

13-32. – Procédure de convocation des joueuses.
Les délégués marquent leur accord sur la proposition en titre.

13-33. – Participants Coupe de Belgique Dames.
Les délégués marquent également leur accord sur la proposition en titre.

13-34.  – Premier tour Coupe de Belgique Dames : diminution du nombre de byes.
Les délégués marquent également leur accord sur la proposition en titre.

13-35. – Couleurs des sous-vêtements en matches de jeunes.
Aucune observation n’étant formulée au sujet de la susdite proposition, celle-ci est approuvée.

13-36. – Documents officiels d’identité.
Les délégués des ententes régionales ne marquent pas leur accord sur la proposition, du fait que le document imprimé peut être falsifié.

13-37. – Statuts de l’URBSFA.
Aucune observation n’est formulée au sujet de la susdite proposition.

13-38. – Affiliations digitales.
Les délégués marquent leur accord sur la susdite proposition.

13-39. – Indexation.
Aucune observation n’est formulée au sujet de la susdite proposition.  De toute façon, les nouveaux montants résultent d’une disposition réglementaire. 

13-44. – Eclairage des terrains.
L’assemblée marque son accord sur la proposition en titre.  Le Président du C.P. Hainaut pense toutefois que les 27 points de mesure devraient être insérés dans les textes.

13-45. – Instances fédérales pour le Futsal.

13-46. – Sections Futsal dans les clubs de football.

13-47. – Organisation des championnats Futsal.
L’assemblée passe à un vaste échange de vues au sujet des propositions en titre au cours duquel tous les aspects du problème sont discutés.
M. PHILIPPON attire l’attention de l’assemblée sur le fait que la province du Hainaut est à l’origine de la reprise du Futsal par l’URBSFA.  Il évoque également le problème des arbitres qui dirigeaient des rencontres de Futsal lorsque l’URBSFA ne gérait pas cette discipline.  Il prétend qu’au niveau provincial, l’on ne s’est jamais assez occupé du Futsal.  Il signale qu’il y a encore 50 clubs de Futsal dans la province.  M. PHILIPPON prétend également qu’il ne fallait pas des Comités Provinciaux et des Commissions d’Arbitres propres à cette discipline, mais qu’il aurait suffi d’intégrer des membres du Futsal dans les instances du football.
M. DELFERIERE signale toutefois que l’abandon du Futsal au sein de l’ACFF résulte d’une décision du Conseil d’Administration de cette association.  M. PHILIPPON prétend toutefois que l’URBSFA n’a pas le droit d’exige de remettre les clubs de Futsal à la Ligue du Futsal, ce à quoi M. DELFERIERE demande à M. PHILIPPON s’il est d’accord de créer une section Futsal dans son club.
De toute façon, les délégués conviennent que la CPE Hainaut ne peut pas aller contre une décision du Conseil d’Administration de l’ACFF.

7. – Point sur le projet de la labellisation des compétitions des jeunes et sur la réforme de la compétition des jeunes.
Le Président du C.P. Hainaut fait un exposé sur les susdits points.  Il précise que le label ne sera pas lié à la compétition.  Il paraît que la Fédération Wallonie-Bruxelles voudrait instaurer un label, mais pas uniquement pour le football.
M. MARCQ signale encore qu’en 11/11, les équipes pourraient être régionales, provinciales ou interprovinciales, tandis qu’en 8/8, elles seraient uniquement régionales ou provinciales.  Il ajoute encore qu’en ce qui concerne les équipes 8/8 en U12-U13, trois provinces ont marqué leur accord, mais après beaucoup de discussions.
Le Président du C.P. Hainaut donne encore plusieurs renseignements sur ce point, mais il est convenu d’attendre que les textes réglementaires soient rédigés avant de se forger une opinion définitive.
M. BOUDET craint que des arrangements aient lieu en matches des U12-U13 qui se joueront 8 contre 8.  Suite à une question posée, le Regional Manager est d’avis, afin d’éviter des confusions et des contradictions, un seul délégué devrait donner les informations officielles et pratiques.  Il est encore signalé que les textes seraient prêts pour la séance de la CNE du mois de mars.
Le Président de la CPE Hainaut demande si les ententes régionales souhaitent recevoir une documentation, tandis que le Président du CP Hainaut signale qu’une nouvelle réunion aura le 12 février prochain.  M. DELFERIERE demande qu’aucune information ne soit faite actuellement dans les ententes régionales.

8. – Questions d’ordre provincial.
M. HURTEUX signale que trois candidats arbitres officieront en interprovinces au mois de mars.

9. – Divers.
- Une question est posée au sujet de la nomination de la déléguée du Football Féminin à la Commission Francophone d’Etudes à laquelle M. DELFERIERE répond que le vote a été secret et qu’après vérification, tout s’est déroulé réglementairement.
- M. PHILIPPON pose une question à M. HURTEUX relative à la formation des arbitres en un jour et il demande à quel moment cet arbitre devient effectif.  M. HURTEUX répond que cet arbitre devient effectif dès sa nomination officielle.
- Il est signalé que les finales de la Young Cup auront lieu dans les installations du RFC Houdinois.
- M. DELFERIERE signale qu’en avril, auront lieu des séances d’information à l’occasion du dixième anniversaire de la construction du bâtiment provincial et il ajoute qu’il y aura une assemblée générale de l’ACFF en mars.  Dans le cadre du dixième anniversaire du bâtiment provincial, il y aura une réunion commune Entente de Charleroi-Entente du Centre le 15 avril et une réunion commune Entente Mons et Extensions-Entente Wallonie Picarde le 16 avril.
- Proposition CPE Liège relative aux équipes premières A et B : l’assemblée marque son accord.

La prochaine séance du groupe de travail de la CPE Hainaut aura lieu le lundi 3 mars  à 19.00 heures.

 

Facebook FootHainaut

Nos sponsors